En construction
Définition de l'Art

Qu'est-ce que l'Art ? La question à déjà été maintes fois formulée, et les définitions sont réellement multiples.

Personnellement et en fonction de mon expérience d'artiste, d'enseignante en arts-plastiques, et en tant qu'art-thérapeute-analyste, je propose cette définition :

L'art est une forme d'expression universelle, pouvant être non-verbale, mettant en jeu les réseaux de communications corporels, visuels, auditifs, et provocant chez la personne qui le pratique une modification de conscience pouvant aller de l'état méditatif à l'état de transe.

L'observateur peu ressentir une modification de conscience moindre que celle du créateur, mais qui provoque une sensation de compréhension d'un message que souhaite faire passer l'artiste.

Il y a donc circulation d'énergie interne entre le corps et l'esprit et échange externe entre les individus. Comme ceci perdure au-delà de l'acte créatif, il est nécessaire d'inclure l'état de modification de conscience de l'observateur dans un repère spacio-temporel et culturel reliant son interprétation personnelle intégrée dans son vécu psycho-socio-affectif, et la signification de l'oeuvre dans son contexte personnel et social d'origine.

Ainsi il devient possible de tracer une piste sur la voix du mythe de l'observateur...

Définition de l'Analyse

La psychanalyse aurait vu le jour dans un cabinet viennois et dans les salles cadenassées d'un hôpital psychiatrique de Zurich, limitant le travail du psychothérapeute au soin de la psyché malade.

Ensuite, grâce aux apports de Freud, la psychanalyse est devenu une forme d'accompagnement des personnes qui s'adonnent à la recherche de leur âme par la recherche de leur mythe personnel.

Le terme «psychanalyse» suggère actuellement quelque chose d'appris grâce à « l'analyse », et désigne les phénomènes de l'esprit, du coeur et de l'âme.

La psychologie se modifie à mesure que son sujet, la psyché, montre des visages variés au grès des différente époques. Ainsi, le mot «analyse» doit refléter l'âme contemporaine, la psyché telle qu'on la conçoit depuis Freud et Jung, et doit se comprendre en fonction de leurs découvertes !

Dans notre optique, le terme « analyse » renverra donc à la discipline qui naquit dans le contexte psychothérapique et qui fut nommée « psychologie de l'inconscient ». D'abord apparue comme un champ empirique, elle est devenue grâce à Jung, une ontologie de l'âme fondée sur l'archétype*

*(cf : « Les types psychologiques » Jung,1968 ; et « Ma vie, souvenirs, rêves et pensées » Jung, 1966)

Cette psychologie de l'inconscient se penche sur les profondeurs de l'âme à son niveau le plus subjectif, le plus transcendant et le plus impersonnel. Elle suppose que le comportement personnel dérive de quelque chose se situant au-delà du moi. Ainsi, cette psychologie de l'inconscient peut être un véritable logos de la psyché.

C'est pour englober toute les faculté de création qu'offre l'analyse vue sous cet angle que nous reprendrons la définition proposée par James Hillman :

« Seule une psychologie désireuse de transcender les limites personnelles et de permettre à la fonction spéculative de l'âme d'opérer comme une nécessiter psychique parmi d'autres, pouvant ainsi refléter la psyché toute entière mérite l'appellation de psychologie de l'inconscient.

D'autres modifications de ce champ nécessitent des qualificatifs qui en soulignent les limites spécifiques, comme académique, sociale, expérimentale, clinique, médicale, etc...

Ces restrictions désignent des ramifications spéciales des activités de l'âme. »

Définition de l'Art-Analyse

L'art-analyse est une discipline qui s'intéresse à l'expression créative d'une personne dans ses ressentis émotionnels, à travers ses origines affectives, familiales, sociales, culturelles, en relation avec son système de croyance. Par l'analyse, nous étudions les profondeurs archétypiques (processus psychiques inconscients) et par l'art, nous étudions les domaines où elles de manifestent (processus de création).

Nous donnerons donc pour définition de l'art-analyse l'observation et l'étude analytique des processus intra-psychiques conscients et inconscients mis en oeuvre par toute personne au sein de ses productions expressives créatrices. L'expression de la personne dans sa vie personnelle, affective, sociale, culturelle et spirituelle étant au coeur des recherches, il est nécessaire que l'art-analyste ait déjà réalisé son « équation personnelle », c'est à dire qu'il ait terminé son analyse et donc trouvé son mythe personnel.

Pour s'inscrire dans un mode occidentaliste, l'art-analyse va retranscrire les trois étapes rituelles majeures correspondant aux principaux moeurs occidentaux : la naissance, le mariage, la mort. C'est ainsi que l'art-analyse est une thérapie, car elle permet de vivre dans le cadre sécurisé les éléments de bases de la Vie sous forme d'une « petite vie ». Ce cadre sécurisé est assuré par le ou les thérapeute(s) qui accompagne(nt) la ou les personnes dans cette démarche. Les outils sont :

  • l'élaboration d'un plan d'intervention définit selon la personne, sa demande, ses disponibilités familiales, financières, sociales, culturelles et spirituelles
  • l'apport d'outils de médiation permettant l'expression par l'art
  • l'apport de ressources littéraire, faisant référence à la culture mythologiques, artistique, historique, anthropologique... afin d'affiner l'analyse des éléments apportés par la personne elle-même