En construction
Présentation

Depuis l'aube de l'humanité, des vies ont laissées leurs traces, nous donnant l'essentiel de notre Histoire . L'Art-Analyse est un pont entre l'Histoire de l'Humanité et l'histoire d'une vie.

En étudiant le langage symbolique, l'art-analyse se propose de dénombrer et d'analyser les structures antropologiques des oeuvres pour oser s'aventurer dans l'immense océan de l'imaginaire humain.



Définition

L'art-analyse a pour but d'amener une personne à un travail d'analyse (transfert-contre transfert) par le biais d'un médiateur artistique : peinture, collage, modelage... Le choix du médiateur dépendra de 3 choses :

  • Sa pérennité (la capacité à retravailler/réutiliser le média dans le temps)
  • L'affinité du patient avec le média
  • Le besoin à exprimer
L'approche non verbale que procure le médiateur artistique est pratique pour les personnes n'ayant pas accès à la parole :
  • Blocage psychologique
  • Défaillance neurologique
  • Traumatisme
  • Personnalité psychorigide et pro-analytique
Afin que le couple transfert-contre transfert puisse opérer, cette approche thérapeutique implique le thérapeute dans le travail du patient. Le thérapeute va donc accompagner ce dernier lors de ses expressions artistiques (transfert) et analyser ce que cela va révéler chez lui (contre-transfert). L'art-analyse s'inscrit dans la continuité d'un travail art-thérapeutique ; il sera le 3° temps (art-thérapie longue) d'un processus art-thérapeutique :
  • l'art-thérapie courte, amène à l'expression vive des expressions, et va amener l'expression comme manifestation cathartique. L'idée est d'exprimer les angoisses, les émotions, l'expression du stress, etc.
  • l'art-thérapie moyenne, va approfondir les traits de caractère, la personnalité induite par les environnments familial, social, culturel
  • l'art-thérapie longue globalisera les séances précédentes, l'impact de ces influences familiales sociales et culturelles sur la personne et son individuation, et amener à l'ouverture de l'implication de Soi et l'intégration de ses orientations créatives dans son quotidien, à se vivre tel que l'on est, se défaire doucement des schémas et mécanismes élaborés au cours des années servant à répondre de manière favorable à l'environnement.

Dans le cadre, le thérapeute doit se garder, à chaque séance, de toute conclusion, schéma, induction ou orientation sémantique vis-à-vis des réalisations du patient, car seul le patient peut donner sens à ce qu'il exprime. En revanche, il est du devoir du thérapeute de mentionner, le cas échéant, au patient son ressenti ou sa réaction interne liée à une expression, afin d'amener ce dernier à prendre conscience de l'impact de son expression.

Les étapes créatives doivent permettre au patient de mieux appréhender sa personne, sa part d'ombre (les parties de lui qu'il ne montre pas), son côté masculin et son côté féminin, de prendre conscience des facettes qu'il montre selon les situations et les circonstances.